Iron Man 61/62: Doctor Droom et le Caramel

Dans le dernier billet, j’ai parlé du bédéiste Toufik Ehm à qui on doit les traductions les plus québécoises des comics Héritage.  Par exemple celle-là:

C’est justement la BD d’où est extraite cette image que nous allons analyser cette semaine.  Elle provient du comic suivant, et se trouve entre les 2 aventures d’Iron Man de ce numéro:

Cette traduction est tellement remarquable (dans le sens de foquée ben raide) qu’au lieu de vous en offrir des extraits, je vous la donne au complet. Regardons-la ensemble, et voyons si vous pourrez la comprendre mieux que moi:

« C’est incroyable, le plus grand paquebot du monde disparait sans laisser de traces. » Qu’est-ce que ça a d’incroyable? Le Titanic a bien réussi à faire ça pendant 73 ans.

Bref, puisque ce paquebot a disparu (et avec de nombreux passagers, tabarnacle) et puisque les recherches n’ont rien donné, la compagnie fait appel à un mystique. Je suppose que c’était la procédure routinière dans les années 60.

Déjà, on voit que c’est un mystique. Dès que sa capsule atteint le fond, il comprends immédiatement qu’il n’est pas vraiment au fond.  Et dès qu’il voit un levier, tout de suite il fait le lien avec le paquebot disparu. Ça c’est fort!

Une chance que les atlantéens parlent français. D’un autre côté, le Dr Droom est tellement extraordinaire que c’est probablement lui qui parle l’atlantéen.

C’est à partir de la page suivante que l’histoire commence à en fumer du bon:

« Évidemment, l’émission du chef vient de ce bâtiment! » … Ouain, comme tu dis, c’est l’évidence même. Ce bâtiment fait tellement plus station de TV que les autres édifices.

« Et en plus, j’étais vicieux! » !?  Il est vrai que les deux atlantéens par terre ont vaguement l’air d’avoir été abusés sexuellement.

Et les atlantéens se disputent à savoir s’il fait du karaté ou du judo!? Comment est-ce qu’ils savent ce qu’est le karaté ou le judo pour commencer?

A apprit l’hypnose… Par correspondance?

Un médaillon en caramel? Quel espèce de dingo possède un médaillon en caramel? Et le porte sur lui? Pour faire de la plongés sous-marine?

Euh… Attend! Les atlantéens aiment le caramel, ils l’adorent. Le Dr Droom leur fait accroire qu’à la surface il n’y a rien d’autre que du caramel… COMMENT EST-CE QUE C’EST SUPPOSÉ LES TENIR LOIN DE LA SURFACE?

« Vous ne vous rappellerez de rien, ok? » J’aime le fait qu’il leur demande la permission.

Oui Dr Droom, il est extrêmement sage de votre part de laisser les humains se foutre dans le danger en mer plutôt que de les prévenir des risques qu’ils y courent.

Ceci dit, j’ai trouvé sur blog anglo quelques extraits de la version originale:

Je ne suis pas un expert en la matière, mais j’oserais émettre la théorie que Toufik a pris quelques libertés dans sa traduction.

Advertisements

A propos Steve Requin

Auteur, blogueur, illustrateur, philosophe amateur et concierge de profession.
Cet article a été publié dans Comics Héritage, The 70s, Traductions de merde, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s