Le Jeune Archie No.1

Mes deux derniers billets me semblaient trop court.  Aussi, cette semaine, on a du stock en masse.

Il y a deux semaines, je vous ai présenté un court extrait du premier comic du Jeune Archie publié par les éditions Héritage, en 1976.  Eh bien aujourd’hui, on va passer le comic au complet à la loupe, en commençant par la couverture.  On y retrouve deux erreurs amusantes.  La première ne se remarque pas au premier coup d’oeil.  Mais voyez ce qui se passe si je continue l’image par le bas, en dessinant moi-même les jambes de Weatherbee:

Et regardez la distance qu’il y a entre la tête du Jeune Archie et ses épaules.  Comme le démontre cette vue en rayon-X de la main du Bee, il lui a étiré le cou jusqu’à lui en briser les vertèbres.
Le second blooper: Les abeilles qui tournent autour du crane de Weatherbee démontrent qu’il s’agit d’une scène en rapport avec la BD La Science des Insectes publiée à l’intérieur du comic.  Or, La Science des Insectes est une aventure solo de Jughead.  Le Jeune Archie n’y apparait que comme figurant muet dans le décor.  Il n’a donc aucune raison d’être puni, comme le laisse penser cette couverture. Mais bon, puisqu’il s’agit du comic Le Jeune Archie No.1, ils étaient moralement obligés de le mettre en vedette même s’il n’a aucun rapport.

Bon, place au contenu:

Le Jeune Archie attire les ennuis
Archie … Pardon; Jeune Archie, est malade et doit manquer quelques jours d’école.

Craignant que Reggie en profite pour lui piquer sa blonde, il demande à Jughead de prendre sa place auprès de Véronica, ce qu’il accepte volontiers. 

Celle-ci décide d’essayer de séduire Jughead. 

Et à notre grande surprise à tous… ELLE RÉUSSIT!
Ça a tellement fait chier Jeune Archie qu’on dirait qu’à la place de FIN ils ont écrit FLU.

Il y a deux choses avec lesquelles j’ai eu de la difficulté dans cette histoire.  La première, c’est le fait que Jughead tombe aussi facilement amoureux de Véronica, alors qu’il avait toujours été dépeint jusque-là comme un misogyne n’ayant aucun intérêt envers les filles.  Et la seconde: Qu’il tombe amoureux de Véronica, justement. Et on n’a qu’à voir comment elle le regarde dans l’avant-dernière image pour constater à quel point c’est réciproque.  Ces deux personnages ont tellement souvent été présentés comme étant à la limite d’être ennemis, surtout dans les BD de Samm Schwartz, ça donne le sentiment que leur amourette est contre-nature.

Je n’ai jamais compris si c’était voulu ou bien si c’était un hasard si dans cette scène Jughead a l’air de se rentrer le beigne dans l’oreille pour mimer un téléphone:
Aussi, je dois dire que j’ai toujours trouvé étrange l’expression cavalier pour désigner un ami de coeur.  Probablement à cause de la consonance équestre de ce mot.
Et puis, c’est quoi, ce titre, « Le Jeune Archie attire les ennuis« ?  C’est tellement générique qu’on pourrait l’utiliser pour toutes ses aventures.

Petite Jinx: Ring-a-ding-a-ling
Pour une raison inexpliquée, ça a l’air que la p’tite Jinx n’a pas le droit de répondre au téléphone chez elle.
Fa que à’ réveille son loser de père qui, là encore pour une raison totalement  inexpliquée, fait chambre à part avec sa mère.
Cette histoire en deux pages démontre deux choses: La première, c’est que même si on ne lit pas la page 1, ça n’enlève rien à l’histoire.  Non, sérieux, lisez juste la page 2, vous le verrez bien.  Et la seconde: Les aventures de P’tite Jinx n’ont pas toujours besoin d’avoir un punch final.  J’veux dire, come on… « Une mauvaise banane! »… Non mais sérieux, là!

La Science des Insectes
À la demande du professeur Flutesnoot, Jughead amène à l’école la reine d’une ruche d’abeilles. Le reste de la colonie a suivi la reine, ce qui donne lieu à d’amusants quiproquos, le premier étant un jeu de mots avec Bee (l’abeille) et Bee (Weatherbee) qui se perd dans la traduction.

Le Bee démontre un drôle de tic dans cette BD, qui est de lever une jambe lorsqu’il est excité ou énervé.

Un comic Héritage de cette époque ne serait pas digne de ce nom sans son fameux concours Surveille ta Photo.

En tout cas, grâce à ce concours, j’ai pu savoir que ce comic avait été publié en 1976. Parce que tout ce que ça dit en page 1, c’est « Publié initialement par Archie Publications inc. en 1973. »

Selon ces pages, ils ont publié les photos d’au moins deux-mille ti-kids dans le cadre de ce concours.  Est-ce quelqu’un s’y est déjà vu? Est-ce que quelqu’un a déjà gagné un prix?  Si c’est votre cas, faites vous connaître, voilà 38 ans que ça m’intrigue.

Le Jeune Archie dans: La Lettre.
Lors d’un match de football, Jeune Archie insiste auprès du coach pour jouer.

Un jeune lecteur québécois sera totalement ignorant de la culture américaine et de leur manière de vivre leurs sports à l’école.  Il n’aura donc pas la moindre idée de quoi parle Jeune Archie quand il dit qu’il veut obtenir sa lettre.  Tout au plus, comme moi à l’époque, il croira qu’il cherche à obtenir une lettre d’exemption pour l’éducation physique, ce qu’il obtient à la fin de cette BD. En fait, la lettre dont il parle, c’est la lettre R, pour Riverdale High, le nom de l’école.  Lorsqu’un élève se distingue assez pour faire partie d’une équipe sportive, il reçoit l’initiale de son école, en tissus, à coudre sur son veston.  À la place, il a reçu un autre genre de lettre, soit un message. Et c’est ça le gag.  Enfin, l’un des gags.  Parce que le fait que le coach envoie Jeune Archie faire de la comédie, ça en dit long sur ce qu’il pense de sa performance sur le terrain.

Truc étrange: Malgré le fait qu’il s’éfoire de tout son long, on voit dans l’image suivante qu’il poursuit sa trajectoire.  Comme s’il avait rebondi sur l’arbitre.
… Et regardez dans la 2e image.  Non seulement Archie n’a pas sa lettre, il a perdu son chiffre. Quand ça va mal!

Pour terminer, j’ai la curieuse impression qu’il y avait ici un gag qui n’a pas survécu à la traduction. Allez savoir lequel!

Le petit homme à la grosse voix.
BD qui… euh… Ben, lisez-la, vous verrez:

J’ai fini par comprendre qu’il s’agit d’une BD au nombre de pages inconnu, dont il manque la page 2 ainsi que celle(s?) de la fin, et dont le reste des pages furent publiées dans cet ordre: 1-4-5-3. Et comme si ça ne suffisait pas, le traducteur a l’air d’avoir confondu pop (papa) avec pup (chiot). Bref, tout pour embrouiller l’histoire au max.
Après avoir lu ça, personne ne va se poser la question pourquoi on n’a plus jamais revu cet obscur personnage, ni dans les comics de Archie ni ailleurs.

Le Jeune Jughead dans: Les Trouble-fête
De toutes les BD de la série Jeune Archie, voici celle que je considère comme étant la plus réaliste.  Incidemment, c’est aussi ma moins favorite de tous les temps. 
Pour faire mon drôle, je pourrais décrire cette BD ainsi: La mère de Jughead le force contre son gré à aller vivre une situation de harcèlement sexuel. … Sauf que je ne vois pas l’humour là-dedans.  Même en 1976, en tant que gamin de 7-8 ans, je ne le voyais pas non plus.  Je suppose que la raison pourquoi je n’ai jamais aimé cette BD, c’est à cause qu’elle décrivait de façon un peu trop réaliste certaines situations négatives que nous vivions en tant qu’enfants: Être aux prises avec des parents qui contrôlent notre vie sociale, qui choisissent pour nous qui fréquenter ou non, qui prennent en notre nom des engagements pour des activités pour lesquelles nous n’avons pas été consultés et que nous n’aurions jamais choisis si on l’avait été, qui refusent de nous écouter, qui n’ont aucun respect pour nos limites, qui nous forcent à faire ce qu’on ne veut pas.  Et que même quand on arrive à y échapper, ce n’est que temporaire car il faut s’attendre au même traitement pour le lendemain et les jours suivants. 

Cette BD se trompait de public.  Au lieu d’être dans une publication destinée aux enfants, elle aurait dû être publiée dans un magazine de mères.  Elles, au moins, auraient pu apprécier cette BD dans lequel une brave mère aux prises avec un petit garçons capricieux reste en contrôle et ne s’en laisse pas imposer.

Le coach du jeune archie COACH KLEATS
BD de deux pages dans lesquelles les gags de catastrophes s’enchainent à vitesse folle…
… ainsi que les bloopers:

  • Blooper 1: Kleats est-il ambidextre? Parce qu’en l’espace de trois cases, il passe de droitier à gaucher.
  • Blooper 2: Kleats pèse quoi, 200 à 250 lbs?  Comment est-ce qu’un petit garçon pesant entre 50 et 70 lbs a pu le projeter en l’air?
  • Blooper 3: Le mot COACH apparait et disparait sans cesse sur son coton ouaté.
  • Blooper 4: Kleats a reçu l’haltère sur le pied, d’où son pansement au pied.  Il est tombé sur la tête, d’où son pansement sur la tête.  Mais son bras, il se l’est blessé comment?

Et pour finir, la dernière page de ce comic offre une liste des BD que l’on pouvait commander en back order.  C’est intéressant car ça nous rappelle quelles étaient les séries publiées par Héritage.  Et ça se termine avec deux pubs de jouets à commander… À New York, USA.

Sérieux, je ne sais pas ce que cette pub faisait dans ces comics destinés aux enfants…
… Tout ce que je peux dire, c’est qu’en tant que petit garçon, la phrase Voyez à travers les vêtements!  me laissait rêveur.  Comme quoi dans le fond, Héritage connaissait bien son public cible.  Dommage qu’aucun de nous n’aurions pu faire cette commande, surtout à une adresse aux USA, sans avoir besoin de l’aide de nos parents, ne serait-ce que pour l’argent, sans parler du taux de change.  Mais voilà, ça aurait signifié leur dire que l’on voulait avoir ces lunettes.  Et ça, je ne pense pas qu’on aurait voulu qu’ils le sachent.

Advertisements

A propos Steve Requin

Auteur, blogueur, illustrateur, philosophe amateur et concierge de profession.
Cet article a été publié dans Archie Comics, Comics Héritage, The 70s. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le Jeune Archie No.1

  1. Lorsque j’étais gamin, je me rendais à chaque samedi matin pour acheter mes comics Héritage. Maintenant, je lis chaque samedi matin Les samedis comicOrama. Avec le temps, ça met beaucoup de choses en perspective.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s