Le Groom Show 1: La souricière.

Aujourd’hui, 15 mars 2016, est le 80e anniversaire du bédéiste espagnol Francisco Ibañez. Je parlais de lui justement samedi dernier, ainsi que de sa série El Botones Sacarino, ce chef d’oeuvre du plagiat.  Le titre se traduit littéralement par « Le Spectacle du Groom »…  Groom comme un certain Spirou dont il emprunte l’uniforme, je suppose.

Ce personnage occupe un poste d’homme à tout faire dans les bureaux d’un éditeur de bandes dessinées.  Il travaille sous la supervision du directeur, lui même sous les ordres du président de la maison d’éditions. Sauf erreur, aucune BD de cette série ne fut traduite en français.  Ce sera maintenant chose faite: Pour fêter dignement cet auteur presque inconnu ici, je vous donne LE GROOM SHOW!










Ces deux premiers épisodes sont tirés du seul album que je possède de El Botones Sacarino, Un Botones Muy Fino. On voit son côté Gaston dès la couverture. 

En 1999, année de parution de cet album, c’était le 48e de la série.  Et à ce moment-là, Mortadelo y Filemon avaient 83 albums.  Alors copieur ou non, c’est qu’il est productif, le p’tit père Ibañez.  En fait, il a beau avoir plagié, ses emprunts ne semblent représenter qu’à peine 1 ou 2% de sa production totale.

Advertisements

A propos Steve Requin

Auteur, blogueur, illustrateur, philosophe amateur et concierge de profession.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s