Québec Héroïque: L’implacable Sirac

L’histoire de la BD au Québec regorge de super-héros totalement méconnus.  l’Implacable Sirac de Bruno Paquette est l’un de ceux-là.  Il n’est que brièvement mentionné dans l’ouvrage DEMI DIEUX, 40 ans de super-héros dans la bande dessinée québécoise.  Et quand je dis brièvement…

… C’est que c’est pas mal tout ce qu’il y a sur le sujet.  Quant aux recherches sur Google, elles ne donnent rien.

Ah, si seulement, à l’époque, un jeune lecteur friand de BD et originaire de la région de Beloeil où était publiées les aventures de Sirac, avait lu, découpé, collectionné et gardé ces aventures, de façon à nous les faire (re)découvrir aujourd-…

Hô ben gôrdonçô!  Ça a l’air que j’étais un tel lecteur.  

Alors commençons par le commencement, voici Quand Frappe Le Métal, la première aventure de l’Implacable Sirac, publiée du 3 septembre au 15 octobre 1980.


Je suppose qu’il a eu de bons commentaires puisqu’il nous pondra quatre suites qui iront en s’améliorant, autant en texte qu’en dessin.

Mais qui est l’Implacable Sirac?
Alexandre Fréchette a 21 ans et habite à Lévis, Qc.  Il est batteur pour un groupe rock amateur nommé Syndrome.  Un jour, se promenant dans les bois, il porte secours à une jeune femme extraterrestre à peau bleue tombée dans un banc de neige.  Elle était tombée de son vaisseau en accrochant bêtement le levier de l’ouverture de la sortie de secours.  Les autres aliens les rejoignent et, voyant qu’Alexandre a le potentiel héroïque développé, ils lui font cadeau d’une armure de guerrier Sirac ainsi qu’une ceinture moléculaire.  Puis ils repartent, lui recommandant de s’entraîner, car ils reviendront le chercher dans un an.

Depuis, Alexandre, dans l’armure de Sirac, combat de puissants ennemis, qui sont:

  • Le Métal, un robot programmé pour détruire la Mafia, mais qui sème la pagaille en ville après s’être évadé de sa cage après le décès de son créateur.
  • Le Bourreau, un homme doué de force surhumaine, armé d’une hache qui tire des rayons laser.
  • Anstarkino, l’homme homard.  Après avoir mangé un homard radioactif, un homme se retrouve avec la force et l’intelligence proportionnelle d’un homard. (Si! Ne riez pas.)
  • Cauchemar, la femme des illusions.  Rita Saligna possède un nom italien, le physique d’une sylvidre et un arrière-grand-père sorcier africain qui lui a légué un bâton magique capable de créer des illusions plus vraies que nature, dont elle se sert afin de semer la pagaille en ville.

Comme quoi il s’en passait, des affaires, à Lévis, de 1980 à 1983.  

À ces quatre histoires s’en rajoute une cinquième, l’Origine de Sirac, qui raconte en fait l’histoire de la population de la planète Zar (Originalement Zarcte).  Ils ont à faire face à une invasion extraterr… euh… extrazarienne par les hordes du sanguinaire conquérant galactique Diglosse (Si! Ne riez pas.).  Les zariens créent une armure Sirac pour s’en défendre.  Mais voilà, la culture zarienne interdit de se battre.  Ça explique probablement comment ils n’ont mis que mille ans à passer de l’âge de bronze à la colonisation spatiale.  L’armure fonctionne au cyrium, un minerai radioactif que l’on retrouve également dans le cerveau des zariens. Donc, utiliser l’armure leur serait fatal.  Les zariens décident alors de se rendre sur terre pour y choisir un champion qui enfilera l’armure et se battra pour eux.  Un accident de sortie de secours plus tard, voilà Alexandre Fréchette.  

En tout, 73 pages d’aventures qui sont passées majoritairement inaperçues puisque publiées dans l’Oeil Régional, journal local de la ville de Beloeil.  Seul le fait que son auteur a republié L’Arrivée du Bourreau dans le journal du Club de Bandes Dessinées et Science Fiction, a permis que deux images de Sirac furent publiées entre deux aventures d’un numéro double de Capitaine America en 1981 traduit par les Éditions Héritage, et ensuite mentionné dans le bouquin Demi-Dieux.

Je reviendrai avec une nouvelle/ancienne aventure de Sirac dans les prochaines semaines. J’ai juste deux ou trois autres super-héros québécois méconnus et/ou oubliés à vous présenter avant.

 

Publicités

A propos Steve Requin

Auteur, blogueur, illustrateur, philosophe amateur et concierge de profession.
Cet article a été publié dans BD québécoise, Comics Héritage, Dans les journaux, Québec Héroïque, Sirac. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Québec Héroïque: L’implacable Sirac

  1. Ping : Québec Héroïque: Metal Head | Les samedis comicOrama

  2. Ping : Québec Héroïque: Sirac contre Le Bourreau | Les samedis comicOrama

  3. Ping : Québec Héroïque: Super Syphon (1972) | Les samedis comicOrama

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s