Les séries oubliées de Raymond Parent: Les Cyclones

Les Cyclones, une équipe du tonnerre, raconte les aventures d’un club de hockey du Québec.  Non seulement firent-ils leurs débuts dans Mic Mac no.1, ils sont en couverture. 

Eh oui, en même temps qu’il faisait Capharnaüm et Églantine et Magané, Raymond y dessinait également Les Cyclones.  Contrairement aux samedis précédents où je vous présentais des séries complètes, cette semaine je ne vous donne que le premier épisode.  ‘Faut dire que ce dernier fait sept pages.


J’ai toujours pensé que Lady Bong faisait référence à la toune disco Lady Bump.

L’équipe compte un 5e membre, Jean-Paul Bérubé alias « Jipi », que l’on nous présentera à la fin.  En attendant, place au hockey:







Et maintenant que ce match légendaire a pris fin, passons au gardien de but des Cyclones qui va nous présenter son équipement.


Cette fois ci, pas de Raymond Parent au scénario.  Dès le départ, la série est écrite par Claude Gervais et Mario Masson.  On pourrait être tenté de dire que Raymond Parent n’y fait « que » le dessin.  Ce serait une erreur.  Le style graphique délirant de Raymond est tout autant source de gags, sinon plus, que le texte. Même que souvent, dans certaines images, il sait rendre désopilant un texte aux gags moyens, sinon inexistants.  Par exemple, les tronches pas-possible des joueurs du Pacifique, le tableau de pointage rafistolé tout croche, l’air niais de Jipi buvant son crème soda cerise, ou encore Pit Casgrain dans la première page, le bâton de hockey sur l’oreille, qui pitonne une calculatrice alors qu’elle est à l’envers et débranchée.  

Ce premier numéro de Mic Mac aurait aussi bien pu porter l’étiquette « SPÉCIAL RAYMOND PARENT ».  La couverture + 1 page de Capharnaüm + 3 pages de Églantine et Magané + 7 pages de Les Cyclones, + un poster central ( que voici ↓ ) de Pit Casgrain dit Le Cérébral = 13 pages à lui tout seul.  Ou 14, si on tient compte que le poster central en occupait deux.

Pour le reste de la durée de vie de Mic Mac, Raymond y produira de 8 à 10 pages mensuellement.  Il signera egalement quatre des cinq couvertures.  Un vrai bourreau de travail.

_____
SAMEDI PROCHAIN, deux autres histoires des Cyclones.  
Il y sera question de l’équipement du hockeyeur moderne, et d’un match disputé en Russie.

Visitez la page officielle de Raymond Parent, www.raymondparent.com
Devenez membre de la page Facebook des fans de Raymond Parent.

Publicités

A propos Steve Requin

Auteur, blogueur, illustrateur, philosophe amateur et concierge de profession.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s