Les petits emprunts d’Achille Talon, 1.

Après Astérix, je vous présente le premier d’une série de billets consacrés Achille Talon.  Plus spécifiquement aux gags de cette série qui s’inspirent de diverses sources, surtout américaines, en particulier de grands classiques tels que Popeye, Mickey et Donald.  Car Greg avait beau être un dessinateur et scénariste prolifique, il n’était pas pour autant à l’abri de la tentation de l’emprunt.

Commençons donc sans tarder avec ses emprunts à Mickey et Donald:







































Publicités

A propos Steve Requin

Auteur, blogueur, illustrateur, philosophe amateur et concierge de profession.
Cet article a été publié dans Achille Talon, Plagiarism. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les petits emprunts d’Achille Talon, 1.

  1. François Bourdages dit :

    A la vue de ces cases, il ne s’agit pas de coïncidences, mais bel et bien d’emprunts. Les points de ressemblances sont trop justes et nombreux pour ne pas être du plagiat. Je crois que c’est beaucoup plus fréquent que l’on veut en croire dans le 9e art. D’un autre côté, le répertoire de Greg est tellement vaste que je ne peux pas lui en tenir rigueur. Les emprunts à ses proches planches et ses scénarios doivent être plus légion que ce qu’il a utilisé.

    J'aime

  2. Ping : Les Plagiats de la BD (3 de 3) | Sexe, Drague, Requin Roll

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s